12 mars 2010

Servir ou desservir ?

Les verbes servir et desservir font partie de la même famille, mais n’ont pas les mêmes significations.

 

Voici les principaux sens du verbe servir :

· S'acquitter de devoirs, d'obligations ou de tâches.
Depuis le début de sa carrière de politicien, Jean s'est toujours efforcé de servir l'État.

· Être au service de quelqu'un.
Ma voisine a servi comme femme de ménage pendant dix ans.

· Appuyer une personne ou une cause.
Cette organisation sert la paix dans le monde.

· Mettre de la nourriture ou des boissons sur une table ou les offrir à quelqu'un.
Le propriétaire de ce petit resto sert lui-même les clients.

· Être utile ou propre à quelque chose (avec la préposition à).
Cette orthèse sert à protéger mon pied gauche.

· Être utilisé comme, tenir lieu de (avec la préposition de).
Cette chambre sert de débarras.

 

Le verbe desservir a aussi plusieurs sens qu’on peut répartir en deux groupes :

1) Le contraire de servir

· Débarrasser une table après un repas.
Le garçon vient desservir la table.

· Nuire à une personne, à une cause.
Sa grande générosité le dessert plus souvent qu'autrement.

 

2) Le renforcement de servir

· Assurer un service de communication, de transport, de télécommunications en un lieu.
Ce transporteur dessert les grands centres.

· Assurer un service de distribution à un groupe, à une région ; les fournir, les approvisionner en quelque chose.
Hydro-Québec dessert toute la province en électricité.

Les verbes servir et desservir ne sont pas interchangeables.  Soyez vigilants ! Évitez d'employer l'un pour l'autre.

Posté par pticalou à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Servir ou desservir ?

Nouveau commentaire